Donald et le week end épouvantablement horrible, en dix proverbes

« Tout vient à point à qui sait attendre. »

Il y a quelques jours, je publiais un billet désespéré, en imaginant la victoire potentielle de Donald Trump aux élections présidentielles américaines. Depuis, mon espoir s’est ravivé avec les récents événements. Il y a eu d’abord le premier débat, lors duquel Donald Trump a cafouillé dans tous les sens. Il y a eu ensuite eu le scandale des impôts qu’il ne paierait pas. Enfin, le coup de grâce du vendredi : la fameuse vidéo qui a fait le tour du monde. Depuis c’est le chaos dans le camp Trump. Si on en croit les médias, sa campagne est au bord de l’implosion, et les républicains sont en plein « damage control ».  Sa performance au deuxième débat n’a rien fait pour arranger les choses.

Je m’inquiétais donc pour rien. Rien n’est perdu pour Hillary Clinton. Comme quoi, »tant qu’il y a de la vie, il y a de l’espoir. » C’est un proverbe que j’utilise souvent pour me motiver. Et dans ce cas encore je vais m’y accrocher. Je vais donc continuer à espérer. C’est sûr que du côté de Trump les supporters continuent aussi d’espérer. Pourtant il y a bon nombre d’autres proverbes et dictons qui pourraient leur servir. En voici une dizaine qui, selon moi définissent bien la situation actuelle du candidat Trump.

  1. Le temps passé ne revient plus. C’est vrai, mais les vidéos d’un autre temps peuvent refaire surface.
  2. Il faut tourner sa langue sept fois dans sa bouche avant de parler. Très important, même sur Twitter !
  3. Deux avis valent mieux qu’un. Encore mieux, trois avis, ou quatre, ou autant de conseillers qu’il y en a. Mais Donald Trump n’écoute personne, apparemment.
  4. On ne peut empêcher le chien d’aboyer, ni le menteur de mentir. Donald Trump sera toujours Donald Trump. Les excuses, ce n’est pas son fort.
  5. L’argent n’a pas d’odeur. Oui c’est ce qu’on dit, mais ces derniers jours ça doit sentir plutôt aigre au temple du luxe, le Trump Plaza.
  6. C’est au pied du mur que l’on voit le maçon. Trump, le roi de l’immobilier se retrouve devant une tâche immense, colmater l’édifice des républicains qui est en train de s’effriter.
  7. Une de perdue, dix de retrouvées. Oui peut-être, mais quand il s’agit des électrices américaines, « les soccer-moms » avec qui il avait déjà du mal, ce n’est pas gagné, surtout après cette vidéo.
  8. A malin, malin et demi. Ou juste maligne, comme Hillary Clinton qui laisse M. Trump s’enfoncer tout seul.
  9. Un homme avertit en vaut deux. Il y a d’autres vidéos, il paraît. On verra comment il va gérer les prochaines diffusions.
  10. La vie est un éternel recommencement. Vivement les autres vidéos !

Cette petite liste illustre le bourbier dans lequel se trouve le candidat M. Trump, mais elle est loin d’être exhaustive. Il y a d’autres adages qui pourraient y trouver leur place mais on s’arrêtera ici pour l’instant. Il reste encore un mois avant les élections, et le vent pourrait encore tourner. Après tout, « il ne faut pas vendre la peau de l’ours, avant de l’avoir tué ! »

Ajouter un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *